Située au sud-ouest, Lualaba est une subdivision de la République démocratique du Congo limitrophe de 3 provinces angolaises, 4 provinces congolaises et une province zambienne. S’étendant sur 121 308 km2, cette province est née du démembrement de l’ex Katanga et se compose de deux villes et de 5 territoires. Ici, le tourisme de masse est inexistant. Néanmoins, la région possède quelques attraits et offre la possibilité de faire quelques activités touristiques. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir 5 activités que vous pouvez mener lors de votre passage dans la province du Lualaba.

Faire la fête avec les autochtones

Comme c’est le cas dans d’autres provinces de la RDC, Lualaba offre la possibilité de vivre une ambiance unique en journée comme la nuit. Sur l’ensemble du territoire, vous trouverez des adresses pour faire la fête. Pour indiquer dans quelle mesure le climat dans cette province est agréable tout au long de l’année, il faut procéder à un calcul de scores de voyage. De façon générale, les appareils affichent des températures allant de 18 à 27 °C lors des journées dégagées et sans pluie. C’est le meilleur moment pour sortir dans un restaurant ou un bar.

Depuis quelques années, le développement du tourisme au Lualaba a pris une nouvelle dimension. En 2018 par exemple, Kolwezi chef-lieu de cette province a accueilli la conférence nationale sur la mine. Pour cette occasion, de nouvelles infrastructures hôtelières ont été construites pour permettre aux invités de profiter d’un séjour agréable. Lors de votre passage, vous trouverez facilement un logement pour dormir dans le confort et dans le respect de votre budget de voyage.

Visiter la réserve animalière de la Manika

Initiée par Willem Boulanger, un Belge devenu haut dignitaire d’état en RDC, la réserve animalière de Manika est un site immanquable. Ouvert en 2017, cette réserve se trouve à une dizaine de kilomètres du centre-ville de Kolwezi. Elle s’étend sur environ 9 600 hectares et attire de plus en plus de touristes. En y allant, vous aurez la possibilité de voir des centaines d’animaux ramenés des pays voisins. Il s’agit entre autres de :

  • Zèbres ;
  • Buffles ;
  • Singes ;
  • Chacals ;
  • Phacochères ;
  • Léopards ;
  • Etc.

En plus d’améliorer le volet pédagogique des enfants de Lualaba, ce site naturel constitue un véritable atout pour l’essor touristique de cette province. Il reste encore beaucoup de choses à y faire. Les autorités provinciales en ont conscience et pensent d’ailleurs à proposer un circuit combiné avec d’autres sites pour renforcer le potentiel touristique de la région.

Se détendre au bord du lac Katebi

Situé non loin de la route nationale n° 39, le lac Katebi est une merveille à découvrir à tout prix. Si vous cherchez un coin pour déguster de bons plats dans une bonne ambiance, ce site féérique peut combler vos attentes. Vous y trouverez des paillotes spécialement aménagées pour le confort des visiteurs. Selon vos envies, vous pouvez y passer la nuit dans un bungalow fait en pierres naturelles et toits de chaume.

Dans la province du Lualaba, le tourisme est l’un des axes qui bénéficient ces dernières années d’une grande attention de la part des autorités. Le gouvernement provincial investit de plus en plus dans ce secteur afin de favoriser son essor. À quelques minutes du lac Katebi, vous trouverez un site de loisir et un espace récréatif installé sur 6000 m2. Ici, vous pouvez faire différents jeux pour changer d’idées. Un peu loin dans la ville, vous découvrirez différentes attractions qui témoignent du côté touristique de la province.

Se recueillir dans un édifice religieux à Kolwezi

Si vous cherchez une adresse pour vous recueillir dans la province du Lualaba, rendez-vous à Kolwezi. En effet, cette ville concentre un grand nombre de lieux d’adoration parmi lesquels vous trouverez :

  • La cathédrale Saint-Georges : tout en pierre, cette église possède deux clochers symétriques et se distingue des autres par sa richesse iconographique rappelant l’architecture des bâtiments byzantins. Construite vers le milieu du XXe siècle, cet édifice forme un ensemble majestueux formé par l’école, les fonds baptismaux et le temple Saint-Nicolas.
  • La paroisse Notre-Dame de la Paix-Maiapolis : imitant l’aspect d’une chapelle, cet édifice construit en 1961 possède un petit clocher en cône. Avec une histoire marquée par une succession de différents leaders religieux, cette église est aujourd’hui sous la supervision des prêtres diocésains et abrite un centre réservé aux jeunes.
  • La cathédrale Saint Barbe et Saint Aloi : caractérisé par un style architectural colonial, cet édifice est l’une des meilleures adresses pour se recueillir dans la province du Lualaba. À sa construction en 1940, elle n’était qu’une simple église. Mais, depuis 1971, elle est une cathédrale du diocèse de Kolwezi.
  • Etc.

Assister au fescilu

Dans leurs efforts de développement, les autorités de la province du Lualaba n’ont pas oublié la culture. De leur côté, les différentes personnes impliquées dans la chaine de production cinématographique semblent bien déterminées à faire avancer le 7e art sur leur territoire. En témoigne la création du fescilu, un festival créé récemment pour promouvoir les œuvres cinématographiques de la province. Sa première édition a été organisée en août 2017 et a réuni un grand nombre de personnes.

Lors de votre passage, vous pouvez visiter les locaux de Pleade-films, une des grandes figures du festival du Lualaba. Créée en 2009, cette compagnie cinématographique a déjà plusieurs œuvres à son actif et est considérée comme précurseur du cinéma de la province. Détentrice de deux trophées reçus au Cinétoiles, Pleade-films est une référence dans le domaine du cinéma. Elle détient d’ailleurs un diplôme d’excellence délivré par des agences spécialisées de Lualaba.

En initiant le fescilu, cette compagnie entend dénicher et encourager les jeunes talents. D’ailleurs, elle veille à la diffusion réelle des films dans les médias locaux et nationaux. D’une part, cette initiative permet de renforcer la concurrence entre les acteurs du cinéma dans la région. D’autre part, elle favorise la complémentarité et l’excellence. Selon un responsable de Pleade-films, cette manière de travailler permettra de vendre le cinéma de la province de Lualaba au-delà de ses frontières. D’ailleurs, la qualité des œuvres connait une grande amélioration depuis un bon moment. En outre, les productions cinématographiques sont de plus en plus importantes.

Comme vous pouvez le voir, la province du Lualaba est en plein développement touristique et hôtelier. Il vous revient de bien organiser le voyage pour y passer un séjour agréable.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here